actualités

Nouveauté : Le moteur connecté 

Nouveauté : Le moteur connecté 

 

Comme vous le savez, Course en Cours à fait le plein de nouveautés cette année ! 🙌

Parmi toutes ces nouveautés, le moteur connecté : en effet, l’ensemble des participants du concours dispose cette année d’un moteur connecté pour leur bolide. Mais alors ? Quelle est l’utilité de ce nouveau moteur ? Quels en sont les avantages ? Comment fonctionne-t-il ?

Connecté en Bluetooth via une application (Android) sur mobile ou tablette, les équipes et leurs professeurs configurent les paramètres de course. S’ils le désirent, ils peuvent également faire de la programmation grâce à un mini contrôleur connecté sur le moteur.

 Après une course le véhicule va renvoyer des données pour que :

  • Le professeur donne vie à des concepts théoriques en utilisant ces données
  • L’équipe puisse adapter ses options de course en fonction de ces données

 

Pour aller plus loin, voici quelques explications ⤵️

 

L’application :

- Depuis l’application, les élèves pourront configurer le véhicule pour un type de course donné (Vitesse ou Éco-conduite) et un mode de départ. Ils auront ensuite la possibilité de piloter le véhicule en réalisant des courses de mise au point.

- La cartographie moteur permettra, sur une durée donnée et un nombre de zones données (6 par défaut), de définir pour chaque zone la vitesse maximale (espérée) que doit atteindre le moteur en fin de zone.

- À la fin de la course le véhicule transmettra à l’application les paramètres moteurs résultants (vitesse max, accélération max, quantité d’énergie consommée…). Ces paramètres pourront être exploités par le professeur en support de cours.

- Désormais le support de piste n’est plus un prérequis pour réaliser une course, il suffit de 2 bandes rouges pour matérialiser la ligne de départ et la ligne d’arrivée.

 

Le microcontrôleur :

- Le bloc moteur possède un connecteur permettant de brancher un microcontrôleur de type Arduino.

- Via ce microcontrôleur, vous pourrez réaliser une programmation vous permettant de piloter le véhicule.

- Via des interfaces prédéfinies, le microcontrôleur pourra récupérer des valeurs de paramètres du bloc moteur (position, vitesse, accélération, énergie consommée…)  et/ou de paramètres de capteurs additionnels.

 

La programmation :

- Des bibliothèques de type Arduino (C++) ou « Mblocs » permettent de réaliser la programmation du bloc moteur.

- La programmation en C++ conviendra plutôt aux élèves de lycées (ou très avancés en programmation), la programmation « Mblocs » sera plus adaptée aux élèves de collèges car très proche du Scratch.

- Cette ouverture à la programmation répond parfaitement aux exigences des programmes de l’Éducation Nationale.

- Le parcours Numérique permettra aux équipes qui le souhaitent de mettre en avant l’aspect programmation.