Article du jeudi

Les Cordées de la réussite : un programme de mise en réseau des établissements pour accompagner les projets d’orientation

Le but des Cordées de la réussite est de lutter contre l’autocensure des élèves par un accompagnement continu dès la classe de 4e, jusqu’au baccalauréat et au-delà.

Un établissement encordé et des établissements têtes de cordée mettent en place des actions pour donner à chaque élève les moyens de sa réussite dans l’élaboration de son projet d’orientation, quel que soit le parcours envisagé, poursuite d’études supérieures ou insertion professionnelle. Une « Cordée de la réussite » repose sur le partenariat entre :

Une « tête de cordée » qui peut être un établissement d’enseignement supérieur : grandes écoles, universités ou des lycées comportant une CPGE ou une STS (Section de Technicien Supérieur)
Des établissements dits « encordés » : collèges et lycées de la voie générale, technologique ou professionnelle qui relèvent plus particulièrement des réseaux d’éducation prioritaire, des quartiers prioritaires de la politique de la ville ou de zones rurales éloignées des métropoles.
Ce partenariat se traduit par un ensemble d’actions d’accompagnement mises en œuvre dans le collège ou le lycée « encordé » en faveur des élèves volontaires. Il ne se résume pas à une seule mise en relation entre un élève et un étudiant mais se concrétise par un programme d’accompagnement global conçu conjointement entre la tête de cordée et les établissements « encordés », avec le soutien des autorités académiques.

Les « Cordées de la réussite » 2021-2022                             

Les nouvelles « cordées de la réussite » font de l’accompagnement à l’orientation, un réel levier d’égalité des chances. Elles sont également renforcées par les dispositifs des Cordées du service public.

L’objectif fixé par le président de la République sera atteint durant l’année scolaire : 200 000 collégiens et lycéens seront bénéficiaires du dispositif (80 000 en 2019).

La dotation supplémentaire de 10 M€ dans le cadre du plan France relance contribue à la montée en charge du dispositif. 

A la suite de la nouvelle impulsion, l’intense mobilisation de tous les acteurs de l’enseignement scolaire et de l’enseignement supérieur, en dépit du contexte sanitaire, a permis d’une part d’étendre le dispositif à l’ensemble des territoires, notamment les zones rurales isolées et d’autre part de multiplier le nombre d’établissements « encordés ».
Plus de 800 Cordées de la réussite (contre environ 400 en 2019) développeront des partenariats entre 3 800 collèges et lycées.

 

partager :

POURSUIVRE VOTRE LECTURE

Course en Cours : un dispositif adapté aux objectifs de l’Education Nationale !
Revivez les meilleurs moments de la Finale 2022
Découvrez le calendrier scolaire 2022/2023
Nouveaux ministres, confirmés le 4 juillet ! Regardez qui succède à jean-Michel Blanquer
Les inscriptions sont désormais ouvertes
A vos cartables - Bientôt le 1er Septembre, jour de rentrée pour tous les élèves